La Synthèse du Design Humain

Depuis la nuit des temps, l’Humanité a évolué parce qu’elle a été capable d’appréhender la réalité sous des aspects régulièrement novateurs et uniques. Ses transformations se sont produites après des moments d’intuition lumineuse inattendue, révolutionnaire surgie du plus profond de l’âme humaine.

Le Système du Design Humain est né d’un tel moment d’inspiration. Qui aurait pu imaginer créer à travers la synthèse qu’il réalise, une science nouvelle d’une infinie richesse d’une profonde subtilité !

En intégrant les sagesses millénaires du Yi-King chinois, de l’Astrologie occidentale et des Chakras indiens de la Kabbale orientale aux plus récentes découvertes de l’Astrophysique et de la Génétique, le Design Humain nous propose une vision de l’Homme radicalement nouvelle pour qui cherche à se comprendre et à décider juste – c’est-à-dire en fonction de ce qui est bon ou non pour soi. Une expérience pleine de révélations !

Le Yi-King

yi-kingScience plusieurs fois millénaire née dans la Chine ancienne, le Yi-King présente une structure mathématique complexe et rigoureuse. Il est aussi connu sous le nom de « Livre des Transformations ». La tradition chinoise l’utilise comme oracle, ce que ne fait pas le Design Humain ; ce dernier en reprend la symbolique ainsi que la logique universelle présente dans les principes fondamentaux des 64 Hexagrammes constitutifs du Yi-King.

Les Chakras

chakrasDepuis des temps immémoriaux les sages indiens présentent l’architecture humaine selon un système subtil d’énergies composé de sept centres principaux, reliés les uns aux autres par de petits canaux (appelés “nadis”»). Les Brahmines ont nommé “chakras” ces noyaux. Les chakras sont des carrefours incontournables de notre énergie ; leur vitalité assure le bon fonctionnement de nos organes physiques et de notre activité psychique.

Dans le Système du Design Humain, ces chakras sont connus sous le terme de “centres”. Ils sont au nombre de neuf et correspondent aux grandes fonctions de notre architecture énergétique. Par exemple, le centre du plexus solaire régule toutes les émotions, les sentiments, les humeurs ; le centre de la gorge filtre nos capacités de verbalisation d’expression, de communication.

La Kabbale

kabbalahDepuis des temps immémoriaux les sages indiens présentent l’architecture humaine selon un système subtil d’énergies composé de sept centres principaux, reliés les uns aux autres par de petits canaux (appelés “nadis”»). Les Brahmines ont nommé “chakras” ces noyaux. Les chakras sont des carrefours incontournables de notre énergie ; leur vitalité assure le bon fonctionnement de nos organes physiques et de notre activité psychique.

Dans le Système du Design Humain, ces chakras sont connus sous le terme de “centres”. Ils sont au nombre de neuf et correspondent aux grandes fonctions de notre architecture énergétique. Par exemple, le centre du plexus solaire régule toutes les émotions, les sentiments, les humeurs ; le centre de la gorge filtre nos capacités de verbalisation d’expression, de communication.

L'Astrologie

synthese_astrologieL’astrologie et le Design Humain partagent la conviction que la vie terrestre se trouve fortement influencée par les corps célestes de notre galaxie. Il est connu que la lune exerce un magnétisme puissant sur nos océans, produisant le phénomène des marées ; elle impacte aussi notre monde émotionnel de façon directe et profonde – augmentation des accouchements et de la criminalité en périodes de pleine lune. Le Système du Design Humain utilise les données de naissance (date, heure et lieu) comme base de calcul de votre Design. Toutefois, les concepts de “maisons” et d’ “ascendant” n’existent pas dans ce système, alors qu’il utilise la Terre comme l’un des acteurs majeurs dans la différenciation d’un être humain.

L'Astrophysique

synthese_astrophysique

C’est dans l’astrophysique que le Design Humain puise ses origines. Grâce à cette science, nous savons que l’écorce terrestre est bombardée par des rayons de neutrinos, à raison de 3 milliards par cm3/seconde ! Selon la physique des particules, les neutrinos sont des particules élémentaires. Longtemps les scientifiques ont cru qu’un neutrino n’avait pas de masse ; de récentes expériences (super-kamiokande) ont prouvé que même très faible, la masse d’un neutrino n’est pas nulle. L’existence des neutrinos fut postulée pour la première fois en 1930 par le physicien Wolfgang Ernst Pauli, Prix Nobel 1945. Les preuves expérimentales ne seront obtenues qu’en 1956 par Frederick Reines et Clyde Cowan.

La Génétique

synthese_genetiqueDepuis le naturaliste anglais Charles Darwin (1809 1882) et ses théories sur l’évolution des espèces vivantes et surtout, depuis les preuves apportées par le physicien britannique Francis Crick et le biologiste américain Jim Watson de l’existence de l’ADN (revue scientifique Nature – 25 avril 1953) l’humanité s’est habituée au diktat de ses propres gènes. Le code génétique humain est constitué de 64 codons différents – nucléotides A, C, U et G assemblés en triplets.

64 Codons du génome humains, 64 Hexagrammes du Yi-King, 64 Portes de la matrice énergétique humaine : n’y aurait-il pas concordance entre ces trois grilles de lecture ?